ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 
  
E.C.U.s des villes 
 
 
Rubriques

Liens

 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo  | Contact

le premier Ecu temporaire de France

A ce titre Douai remporte deux prix :  
- le plus vieux ECU temporaire de France (puisque c'est la première ville à se lancer dans l'aventure)  
- le plus moche ECU temporaire de tous les temps (ce que vous allez voir, photos à l'appui) 
 
En effet, si tout le monde avait suivi l'exemple des "professionnels" du commerce douaisien, les opérations d'ECU (voire euros) temporaires auraient fait un flop! On peut même imaginer que cela aurait nui à l'introduction de la monnaie unique en France! 
 
Donc pour votre information, je vous propose de regarder ce à quoi devait ressembler notre actuel € dans l'esprit des commerçants de Douai il y a quelques années. 
 
1 ECU de Douai 
 
 
 
Il ne s'agit donc que d'une rondelle en mélange d'étain-plomb (et non pas aluminium comme c'est parfois affirmé, qui est beaucoup plus difficile à travailler) qui a été (mal) emboutie entre deux coins (moules en creux). Et pourtant, cet exemplaire n'a JAMAIS circulé!!! On pourrait la qualifier de Fleur De Coin, mais malgré cela, on arrive à peine à lire la valeur. 
Avec des moules en sintofer, j'ai fait 10 fois mieux pour reproduire une médaille pour la paroisse de ma commune.  
Et cette face n'est pas le pire! 
 
 
 
 
 
 
On retrouve (en partie) le double cerclage qui lui tient lieu de "liseré", mais qui l'apparente beaucoup plus à un jeton de café automatique (mais en plus lourd - 12 grammes - c'est surtout du plomb) qu'à une monnaie. Et on voit une silhouette difforme, telle qu'on peut en voir sur les moins réussies des pièces du Népal (par exemple). Il s'agit ici d'une des marionnettes du carnaval de Douai (sorte de Carnaval de Dunkerque du pauvre) qui s'appelle Gayant (géant dans leur jargon local). C'est importé de leurs précédents occupants (hispano-lusitaniens, i.e. portuguais) qui avaient cette coutume dans leur folklore depuis le XIIIème siècle. 
Si je ne vous l'avais pas dit, vous ne l'auriez pas su. En bref, à défaut des Géants (pompés sur leurs occupants - comme si nous célébrions encore les fastes du IIIème Reich), les douaisiens ont inventé la monnaies sitôt frappée, sitôt usée. Il faut dire que cette ville a été décimée (et je précise pour les journalistes crétins que décimer, ça signifie que 1 sur 10 a été supprimé) de sa population suite à la fermeture des houillères. Faut-il penser que les 10 pourcents perdus étaient les plus talentueux?  
En tout cas, comme dirait ma famille issue d'Afrique, "à Douai (prononcez Doué, avec l'accent "Pieds-Noirs" comme disent les patos) ils sont pas doués!!!"  

 

(c) Philippe Mazel - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 24.06.2007
- Déjà 6162 visites sur ce site!